Médiation Concorde
Violaine Jaccottet Sherif

Conflit entre époux divorcés ou séparés

Même si ça n'est pas le lieu ici de sortir du cadre de la médiation commerciale ou médiation généraliste, on ne peut résister à l’envie de relever que les hommes et femmes qui doivent accepter un jugement en divorce plutôt qu’une médiation, voient leur vie entière, dans les domaines les plus intimes, réglée par un Juge. Qu’il s’agisse de leur relation avec leurs enfants, de la gestion de l’argent qu’ils gagnent, de leur aptitude ou non à travailler...

Comme dans bien d’autres domaines, plutôt que de devenir un justiciable, la personne devrait grâce à la médiation, reprendre le contrôle de sa vie, se réapproprier avec l’autre parent les décisions sur l’enfant, retrouver avec le futur ex-époux le meilleur moyen de gérer la séparation du patrimoine commun et des revenus, décision qui va marquer à tout jamais son futur économique et sa qualité de vie. Deux personnes qui un jour se sont unies pour le meilleur, sont incontestablement mieux à-même que le juge de savoir ce qui est meilleur pour eux, même séparés.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion